Chants et gestes

chants-et-gestes

La position des mains de cet enfant est tout à fait typique des chants et gestes JQR : elle permet une grande souplesse du geste en dehors de toute crispation, une bonne latéralisation, et favorise une bonne sensation du rythme.

Il est à noter que ce geste vient de la Méthode d’enseignement musical Ward, mentionnée dans l’onglet du même nom.

Après une année comme jeune enseignante de CP, Marie-Brigitte Lemaire se désola de voir comment les enfants étaient condamnés à l’immobilité. Elle ne voulut pas continuer ainsi, et chercha comment se former à d’autres moyens pédagogiques. C’est ainsi qu’elle alla se former en Hollande dans la classe de Mademoiselle Boon, qui appliquait les méthodes de Madame Bugnet-van der Voort. Elle en ramena la gestuelle des comptines qui constituent les chants et gestes de la Pédagogie Jean qui Rit.

Au tout début de l’apprentissage des chants et gestes, on commence par battre le rythme avec les deux poings l’un sur l’autre, passant le poing du dessous sur celui de dessus…etc…

Pour les enfants qui peinent à « sentir » le rythme, ou qui sont un peu agités en début de l’exercice de chants et gestes, il est possible de marquer le rythme avec les pieds, sur place ou en marchant, pour préparer les exercices sur place.

Outre le travail sur le rythme, les chants et gestes ont pour objectifs de développer le langage par le chant, de même que les exercices qui les accompagnent ont pour but de préparer les gestes de l’écriture.

Outils JQR utilisés:

jqr-chants-et-gestes-livres

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :