(1)cahier-ecriture-grande-section collection papilloncopiage écriture

Une jolie collection nommée « Collection Papillon » édite des cahiers pour les enfants, pour le graphisme et l’écriture. Les cahiers d’écriture pour les enfants qui savent déjà écrire sont très bien faits, et il est très utile d’apprendre aux enfants à bien écrire.

Je n’ai pas du tout cet avis pour les cahiers pour les petits qui apprennent à  écrire. Je vous renvoie à l’article de ce blog « modèle à éviter« .

Il est très important de se poser cette question: qu’est-ce qu’écrire? Il s’agit d’un tracé créé et laissé sur un support par le scripteur. Il ne s’agit donc pas d’un exercice très crispant de suivi de pointillés, mais de la création de son propre écrit à partir de l’acquisition du geste de l’écriture, comme un élan personnel. Il me parait incroyable de voir que certaines écoles qui pratiqueraient Jean qui Rit puissent utiliser ce genre d’outil qui est l’exact opposé de ce que la méthode veut enseigner à l’enfant : par l’acquisition du geste « avec tout son corps », l’enfant devient capable de produire lui-même une belle écriture, SON écriture,  que nous avons chacun en propre.

L’acte d’écrire entraîne souvent une crispation de la main, c’est pour éviter cela que Madame Bugnet à inventé les exercices au coussin de sable. Alors ne donnons pas aux enfants des cahiers qui ne risquent que d’augmenter la crispation sans apprendre le geste comme geste propre venant de l’enfant. Qui aurait l’idée de donner un modèle en pointillé à l’enfant pour apprendre à dessiner? Il apprend le tracé du bonhomme quand il a intégré son schéma corporel. L’enfant écrit quand il a intégré dans son corps le geste de l’écriture, aucun pointillé n’y fera rien!

(1) Collection Papillon, par Marina Dubreuil

voir: http://www.collection-papillon.fr/content/4-presensation-collection-papillon