lecture françoise

C’est en effectuant la recherche sur les méthodes de lecture au 19ème siècle que l’idée m’est venue de faire la même chose pour le 20ème. En effet, le 20ème siècle a été au moins aussi prolixe que le 19ème en matière de recherche et de création de méthodes. Un article comme celui-ci ne peut avoir la prétention d’être exhaustif! Il s’agit d’un aperçu, d’une présentation de quelques jolies découvertes. Libre à vous de nous partager ce que vous avez rencontré de votre côté dans ce domaine…

Pour ne pas surcharger l’article, je le divise en deux: le premier recensera les méthodes syllabiques,  le deuxième, les méthodes globales ou dites semi-globales, ou encore mixtes.

Cette présentation se veut surtout historique. Pas de regret, pas de passéisme! Les découvertes des neuro-sciences nous ont fait beaucoup progresser en matière de réflexion sur l’apprentissage de la lecture et sur les formes multiples de l’intelligence. On se réjouit chez Jean qui Rit de comprendre scientifiquement pourquoi cette méthode marche si bien depuis plus de 50 ans! Avant les neuro-sciences!

Voici donc un petit échantillon, parmi les très nombreuses méthodes syllabiques du XXème siècle:

1900 :

méthode stal 1  méthode stal 2  méthode stal 3

(Encore une méthode dont l’auteur avertit qu’elle peut être utilisée avec la phonomimie de Grosselin.)

méthode Belot Devinat Toursel 1  méthode Belot Devinat Toursel 2  méthode Belot Devinat Toursel 3

(encore rééditée en 1942)

1913 :

méthode gabet gillard 1  méthode gabet gillard 2  méthode gabet gillard 3

Autour de 1920 :

méthode Minet 1  méthode minet 2 méthode Minet 3

1924 :

le français par les choses et par les images 1          le français par les choses et par les images 2

1925 :

méthode noel 1  méthode noel 2

syllabaire fournier  syllabaire fournier2

(réédité jusqu’en 1950)

1938 :

méthode brémond 1     méthode brémond 2

Autour de 1930 :

méthode biron 1  méthode biron 2

1931 :

méthode en riant 1                                                                                                 méthode en riant 3

méthode en riant 2

 

 

( cette couverture est davantage connue)   

A été rééditée de nombreuses fois, ses dessins stylisés sont indémodables, et, comme me confiait une ancienne institutrice, faciles à reproduire au tableau! On peut utiliser la phonomimie de Grosselin avec ce livre.

En trois livrets, seuls les deux premiers sont intéressants.

 

A partir de 1936 :

méthode boscher  méthode boscher 2

Indéboulonnable! Celle que tous les parents ont tentée quand leur chérubin ne parvenait pas à lire à l’école! Plébiscitée, bien que d’autres excellents manuels ont vu le jour depuis!

1949 :

méthode françois1  méthode françois 2  méthode françois 3

1950 :

mamadou et binetta       mamadou et binetta 2

Cette édition plus récente fait suite au « syllabaire de Mamadou et Bineta. »

(livre pour l’apprentissage du français pour les enfants africains)

1954 :

Début de la Pédagogie Jean qui Rit! On peut voir que dans cet univers de méthodes assez voisines, cette pédagogie apporte des nouveautés absolues: le rythme, le chant, le geste… Évidemment, on regrette l’absence d’un manuel pour les enfants! Pendant des années, il a été dit que le livre était le tableau de la classe…

1959 :

joyeux départ 1  joyeux départ 3  joyeux départ 2

A force de vouloir arriver rapidement à la lecture, on place l’enfant devant des difficultés qui devraient être abordées en plusieurs séances et non sur une seule page.

1964 :

nounourse et ses amis1

 

a été rééditée et actualisée en 2007, avec des cahiers d’activités très intéressants. Mélange parfois les difficultés, comme ‘or -ro’ ou ‘lo- ol ‘ au lieu de les étudier séparément.

 

 

1965 :

lire, éditions de l'école 1

 

livre quasi introuvable, il s’utilise avec les dictées muettes de Hélène Lubienska de Lenval rééeditées par les éditeurs de Montessori.

 

 

 

 

1969 :

marc et nathalie 1Un petit tour chez nos amis belges!

Ce livre avait été écrit pour être utilisé avec Jean qui Rit. A sa réédition en 2013, sous le titre de Tom, Zoé et leurs amis, la phonomimie présentée est celle de Borel-Baisonny, ce qui est vraiment dommage!  Cela prouve, s’il était besoin, qu’il nous faut écrire le manuel de lecture de Jean qui Rit! (1)

 

 

On constate une réelle baisse de la création de manuels de lecture syllabique sur la deuxième moitié du siècle, même s’il en existe sûrement que je n’ai pas référencés, du fait de la production massive de manuels de méthode globale ou mixte.


(1) Une première ébauche de ce manuel existe. Il peut être demandé via l’onglet contact dans le but de recevoir vos avis constructifs.