grenouille-ea033

Il a été proposé ces dernières années aux enfants en peine de concentration ou un peu trop agités au goût des adultes la méthode de « méditation de la petite grenouille »(1)

Tant d’enfants étant en difficulté d’apprentissage, et tant de médecins se précipitant sur la Ritaline, il est très intéressant de se pencher sur le sujet pour voir de quoi il s’agit. Tout ce qui peut aider l’enfant dans ses apprentissages est intéressant.

Et bien, chers parents, chers instituteurs et éducateurs, chers enfants, ce qui semble être d’une nouveauté absolue, avec ventes à l’appui, présente une grand similitude avec les exercices Vittoz, avec certes un vocabulaire plus moderne, plus marketing.

Il est très plaisant de voir confirmées les grandes intuitions du Dr Vittoz, mais c’est un peu triste de voir son travail quelque peu simplifié ! On peut positiver en pensant que la petite grenouille peut être une porte d’entrée dans la méthode Vittoz, à condition évidement de faire le lien puis de faire le pas ! On peut aussi se réjouir si la petite grenouille évite la « potion magique » Ritaline à quelques-uns ! Cela veut tout de même dire qu’il existe des adultes conscients que mettre des enfants sous de tels traitements est trop grave.

Ce qui est sûr, c’est que cela plaît énormément aux enfants et les aide, donc si on ne connait pas Vittoz, ou si on ne sait comment en faire les exercices, on peut utiliser le CD de la Grenouille qui est un outil pratique. C’est un appel aux praticiens Vittoz à réaliser un support identique avec les exercices Vittoz !

Et pour finir, une anecdote :

Un enfant de 7 ans, un peu agité, élève Jean qui Rit en rattrapage scolaire, a fait pour la première fois une « méditation de la grenouille » à la maison. L’ayant beaucoup appréciée, il décide de faire l’exercice en classe en fermant les yeux : la maîtresse lui a demandé s’il était malade ! Bref, si l’enfant est agité, il est puni, s’il fait l’effort d’être calme, on le croit malade ! C’est difficile, le monde des grands !

 

(1) « Calme et attentif comme une grenouille » – Eline Snel  -Éditions des Arènes 2012