copie cahier

Une des grandes particularités de la Pédagogie Jean qui Rit, c’est que non seulement elle vous permet d’apprendre à lire, mais elle vous apprend également à écrire .

Le français se lit et s’écrit à la fois en script -lettres d’imprimerie- et en cursive, ce que les enfants appellent en « attaché ». L’apprentissage de la lecture s’applique dès le début à lire dans les deux formes d’écriture. A l’écrit, les enfants ont souvent écrit leur prénom en lettres « bâtons » (majuscules scriptes), mais cette écriture ne leur est pas d’un grand secours dans l’apprentissage de l’écriture manuscrite.

L’écriture cursive s’apparente à une calligraphie, assez complexe pour des enfants de 6-7 ans, qui nécessite un bon développement psycho-moteur et un bon développement de la motricité fine.

Madame Théa Bugnet, soucieuse de faire mémoriser le geste de la lettre, inventa de le faire mémoriser par le bras avant de le faire mémoriser par la main. Elle créa pour cela l’alphabet chanté, qui est à l’origine de l’alphabet chanté et rythmé de chez Jean qui Rit.

bon depart alphabet chanté

Pour l’enseignant, ce mode d’apprentissage est une vraie technique qui ne s’acquiert pas du premier coup: face aux enfants,en miroir; puis face au tableau, avec la même main que les enfants, exercices à faire main droite, main gauche, deux mains ensemble, chant juste, geste et rythme bien en place, cela demande une certaine pratique, mais les résultats sont bluffants, et les enfants adorent!

L’apprentissage au cours des sessions de formation de cette écriture chantée et rythmée est indispensable. N’hésitez pas à en faire la demande, ou à demander des sessions spécifiques à cette technique.

Il suffit de regarder un cahier Jean qui Rit pour voir la réussite de cet apprentissage chanté de l’écriture.

Sources:  » les Méthodes Théa Bugnet » Le Bon Départ- le livre du maître » 1953