DSC02554

Il est impératif d’avoir lu les articles précédents présentant le travail de Madame Théa Bugnet et d’avoir fait les exercices précédents.

Exercice n°4 – page 16

L’exercice comporte deux mouvements alternés.

1er mouvement: taper du point fermé sur le tranchant de la main.

2ème mouvement: « caresser » le coussin de sable de la paume de la main bien ouverte et des doigts. Cette caresse s’effectue d’un geste ample d’avant en arrière.

Au départ, le poignet et la 1ère phalange du pouce sont seuls en contact avec le coussin, le reste de la main étant peu soulevé, le bras ramène la main vers le buste, celle-ci s’abaisse « caressant » le coussin au passage, puis le poignet se lève légèrement au moment où le bout des doigts va perdre contact avec la toile.

Exercice n°5 – page 22

Mouvement alternatif:

premièrement, la main caresse le coussin, comme précédemment.

Deuxièmement, le poignet effectue une rotation, l’avant-bras se relève, la main redescend ensuite se poser , retournée, sur le coussin, en faisant avec le poignet un angle droit. Cette fois, c’est le dos de la main qui caresse le coussin dans le sans latéral, de gauche à droite pour la main droite, de droite à gauche pour la main gauche; à l’extrême droite la main droite se ferme, le poignet retombe en position normale et la main étendue reprend le 1er mouvement, chacun des mouvements alternatifs s’effectuant sur la valeur d’une noire.

Exercice n°6 -page 26

Au départ, la main est posée à plat sur le coussin. Au lieu de frapper le coussin ou de le caresser, elle le serre à chaque temps.

Le dos de la main est dans le prolongement exact du poignet et de l’avant-bras. Le pouce est opposés aux autres doigts réunis et replié autour du coussin.

A chacune des prises qui s’opère toujours en partant de l’extrême gauche du coussin et en revenant progressivement vers la droite à chaque fois, pour le travail de la main droite, et inversement pour la main gauche.

Exercice n°7 – page 26

Idem, mais le pouce ne s’oppose qu’à l’index seul, les autres doigts étant relevés. Puis il est opposé successivement au majeur seul,à l’annulaire seul, à l’auriculaire seul.

Exercice doigt par doigt, main droite, main gauche, deux mains ensemble.

Les vidéos, pour faire court, alternent main droite-main gauche et se font succéder les doigts. Avec les enfants, on commence normalement par l’exercice entier d’une main, de l’autre, puis les deux ensemble, ou un exercice entier pour chaque doigt. On peut varier à sa guise et aller vers des exercices de plus en plus difficiles.

Sources:

Le Bon Départ -Livre du Maitre 1953 « Les méthodes Théa Bugnet »