exercice-dorientation

Nicole ADAM, institutrice primaire et graphothérapeute à Bruxelles, nous fait part de son enthousiasme après avoir pratiqué Jean qui rit, tant dans son travail d’institutrice que dans son travail de graphothérateute:

« La pédagogie Jean qui Rit », destinée aux enfants de la 3è maternelle (Grande Section en  France-NDLR) à la 2è primaire (CE1 en France-NDLR) , fait appel à trois piliers éducatifs essentiels: le geste, le rythme et le chant. Les petits apprennent dans la joie et leurs acquis sont sûrs, fiables.Ils peuvent découvrir avec bonheur le monde de la langue écrite. L’enseignant part des acquis de 3ème maternelle et construit peu à peu avec eux la « maison » lire et écrire. La pédagogie JQR est l’entrepreneur général qui au cours des 3 années d’apprentissage, construit cet édifice.

Bâtir une maison sans fondation est utopique! C’est en 3ème maternelle que les fondations sont posées. Comment? Par des moyens éducatifs simples vécus quotidiennement en classe avec tous les enfants: le chant, les jeux rythmiques, le mime, les comptines gestuées, la minute de silence…Chaque enfant y trouve son compte, tous ses besoins sont respectés. Qu’il soit visuel, auditif ou kinesthésique, chaque enfant puise dans les « chants et gestes Jean qui Rit » les bases de son métier de lecteur et de scripteur.

L’anthropologue Marcel JOUSSE (1886-1961) disait: 

« C’est par le mime que l’homme construit sa première expression, c’est par le mimage que se construit la pensée. »

Mais avant de s’écrire, la langue se parle. C’est donc à partir des sonorités de la langue que la pédagogie JQR procède pour construire avec les enfants l’acte de lecture.

En 1ère primaire, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture s’effectue sur des bases bien établies dès la maternelle et qui seront consolidées en 1ère et 2ème année grâce à la continuation quotidienne des « Chants et Gestes ». Ceux-ci permettent aux jeunes élèves de s’exprimer en bougeant avec maîtrise autant qu’avec plaisir.

Le résultat est garanti: après quelques mois, tous les enfants lisent, écrivent avec aisance, mais surtout la lecture a du sens! Merci « Jean qui Rit ».

Et merci à Nicole ADAM pour cette magnifique présentation de JQR. A travers ces lignes, elle nous fait part de sa riche expérience!